mercredi 30 août 2017

"La vengeance du pardon" (Eric-Emmanuel Schmitt)

Ce 1er septembre sort le nouvel ouvrage d'Eric-Emmanuel Schmitt :  "La vengeance du pardon". Il est composé de quatre nouvelles ayant le pardon pour thème central :  "La vengeance du pardon", "Les sœurs Barbarin", "Mademoiselle Butterfly" et "Dessine-moi un avion".

Il a confié au groupe Vers l'Avenir :   "C'est comme une nécessité intérieure, l'envie d'explorer un thème. Ensuite, une histoire s'impose à moi et j'écris un roman. Ou alors plusieurs histoires et ça devient un recueil de nouvelles. La première histoire, je l'ai en tête depuis 25 ans! J'avais rencontré l'avocat d'un serial killer qui m'avait parlé de l'attitude très étrange d'une femme qui avait été déçue du manque d'empathie et de l'indifférence du tueur pendant son procès. Elle avait alors commencé à visiter l'homme en prison. Les autres parents de victimes étaient très choqués. Pourtant, quand on voit quelqu'un d'inhumain, on cherche à comprendre. Dans des centres de déradicalisation, j'ai rencontré beaucoup de gens qui sont confrontés à cette inhumanité. Comment ramener quelqu'un dans l'humain?

J'aime les quatre histoires autant les unes que les autres. Je voulais montrer la complexité du pardon. C'est un sentiment qui a une profonde dimension spirituelle qui n'est raccrochée à aucune religion en particulier. Il y a même des politiques du pardon qui permettent aux nations et aux humains de recommencer à vivre. Mais parfois, il y a aussi une dimension très égoïste. On pardonne pour avoir la paix en soi et pas nécessairement avec l'autre. En plus, c'est difficile d'être pardonné. On est doublement humilié face à quelqu'un de plus humain que nous".

Membre de l'Académie Goncourt, Eric-Emmanuel Schmitt est plongé dans la rentrée littéraire :  "Il y a encore plus de bons livres cette année que l'an dernier. Je suis épaté par le nombre de romancières accomplies qu'on y retrouve. Elles ont le sens du détail et une perception sensorielle du monde qui manquent parfois aux hommes". Verdict dans quelques semaines....


3 commentaires :

  1. Je n'ai rien lu de lui, figure-toi. Certains lecteurs sont enthousiastes, d'autres plus "bof bof". Mais même ainsi, un livre n'est pas l'autre, et je devrais essayer!

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai pas aimé ses deux derniers. J'essayerai ces nouvelles...
    Bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer